Qui sommes-nous / Actualités / juin 2018

Des ateliers rafraîchis au service de la qualité

Visuel

En prévision des chaleurs de l’été, ARCOM Industrie investit dans des rafraîchisseurs qui tempèrent les ateliers de production, avec une température entre 23 degrés et 25 degrés.

« En l’absence de rafraîchissement, et avec la canicule l’été passé, la température a parfois frôlé les 40 degrés dans l’atelier, témoigne Sébastien Gaillard, directeur de la production. Une température difficilement supportable aussi bien pour le personnel que pour les machines et qui affecte la qualité de la production. »

Les rafraîchisseurs qui tempèrent l’atelier permettent de baisser la température d’une dizaine de degrés. Entre 23 degrés et 25 degrés les conditions de travail sont grandement améliorées, ainsi que la tenue des côtes et la stabilité de la production. En effet, la chaleur entraine une dilatation des matériaux et des pannes machines dues à la surchauffe des moteurs.

Economes en énergie et d’un coût plus faible, les rafraîchisseurs sont une alternative très rentable par rapport aux climatiseurs, représentant environ 80 % d’économies. Ils fonctionnent selon le principe des échanges thermiques par le biais de la vapeur d’eau et de l’air activité par un ventilateur dans un cube longiligne qui s’installe sur le toit de l’atelier. En l’absence de compresseur, il n’y a pas de rejet de gaz à effet de serre.

La préservation de l’environnement et de l’humain sont l’une des préoccupations majeures des équipes d’ARCOM Industrie afin d’assurer la pérennité de l’entreprise en passant par le confort du personnel et la durabilité des machines, toujours en quête de qualité et d’extrême précision.